Ecole de sophrologie évolutive

Thérapie non-duelle

 

En travaillant dans la relation d’aide nous nous rendons compte que de plus en plus de personnes sont en recherche de sens et en ouverture aux dimensions transpersonnelles.

Comment les accompagner sans les encombrer de nos croyances personnelles ?
Comment faciliter l’accès à ce qui est essentiel pour eux ?

Nous remarquons parfois que l’absence de prise de position et le silence sont des facteurs puissants de transformation et de guérison.
Comment ouvrir l’espace ?

Comment toucher l’universel et aller à l’essentiel ?

Cette approche est une voie d’investigation vers la connaissance de soi, vers le réel, par l’écoute et la prise de conscience de notre structure psycho-corporelle. Elle met en évidence le lien entre le psychisme et le corps et nous invite à connaître mais surtout à lire notre corps. Epaules surélevées, mâchoires crispées, cou tendu, jambes raides seront tout autant d’éléments observés que la perception plus subtile des émotions et de l’inconscient. Nous y découvrirons l’aspect vibratoire de chacun de ces états nous orientant vers le décodage ou la lecture du corps mémoire modeleur de notre corps physique.
Qu’entendons-nous par corps mémoire ?
Notre passé avec ses événements, lorsqu’il n’a été accepté s’est enregistré dans certaines zones du corps. Ce mécanisme d’enregistrement crée ce que l’on appelle de nos jours, les mémoires cellulaires.
Le corps mémoire est en quelque sorte le disque dur sur lequel s’est gravé toute notre histoire passée.

Dans cette approche, l’accent est mis sur l’écoute non-intentionnelle et non dirigée. Dans cette non-intentionnalité, le corps nous livre ses blessures et ses non-dits ; se sentant écouté de cette écoute ouverte et non dirigiste, il se dévoile doucement. La disponibilité se révèle entre nous et notre corps. L’histoire du corps se déploie devant notre regard aimant. Le mental, fait de toutes nos croyances et certitudes sera rassuré et sécurisé : il n’y a plus de danger ni de peur à se connaître.Cette écoute libre de jugements ne trie pas entre ce qui émerge du corps et ce que le mental manifeste.

Le fait d’écouter, d’être disponible à ce qui se présente crée éventuellement des libérations, des guérisons et des changements. Nous en sommes les témoins.

Nous comprenons profondément que ce n’est pas le désir de guérir ou de s’améliorer qui amène le changement espéré, mais que ce désir même nous crispe dans une attitude de non-accueil envers nous-même.

© 2011 Tous droits réservés.

Créer un site internet gratuitWebnode